Commemorated on 2 plaques

Ici s'élevait la maison qu'André-Marie Ampère habita de 1818 à sa mort et où, en 1820, il découvrit les forces électrodynamiques

29bis, Rue Monge, 5th arrondissement, Paris, France where he lived and discovered electro-dynamic forces

Ampère découvre l'électrodynamique Né près de Lyon en 1775, André Marie Ampère est Professeur d'analyse à l'école Polytechnique depuis 1809 lorsqu'il assiste a l'expérience d'Oersted sur la déviation de l'aiguille aimantée par un courant électrique : il en construit la théorie en quelques jours et pose ainsi les bases de l'électrodynamique. Dès 1821, il èmet l'hypothèse que les molécules des corps sont l'objets de "courants particulaires" dirigeables par l'aimantation. Il invent aussi le galvanomètre et le premier télégraphe électrique. Membre de l'Académie des Sciences en 1814, il est étu a la Chaire de Physique du Collège de France en 1824. Entre 1818 et sa mort, en 1836, Ampère habite cette maison, qui lui sert également de laboratoire.

29bis, Rue Monge, 5th arrondissement, Paris, France where he lived and had his laboratory